Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
21 févr. 2014

Stabilité de la mortalité routière en janvier, mais une hausse des accidents graves

Stabilité de la mortalité routière en janvier, mais un bilan mensuel assombri par une hausse des accidents graves.

238 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en janvier 2014 contre 239 en janvier 2013, ce qui correspond à une stagnation de la mortalité routière (-0,5%) pendant cette période et une seule vie épargnée.

Les autres indicateurs de l’accidentalité routière sont orientés à la hausse : le nombre de personnes blessées après un accident routier est en augmentation de +10,6%. Ce fut le cas pour 5 694 personnes en janvier 2014 contre 5 150 en janvier 2013, soit 544 personnes blessées supplémentaires.

Parmi ces personnes blessées, le nombre total de personnes hospitalisées plus de 24 heures est à la hausse (+12,7%). On en dénombre 1 974 en janvier 2014 contre 1 751 en janvier 2013, soit 223 hospitalisations en plus.

Ces augmentations des personnes blessées sont la conséquence directe de l’augmentation des accidents corporels observée en janvier 2014 (+7,5%).

Ce bilan s’explique en partie par des conditions météorologiques moins hivernales en janvier 2014 qu’en janvier 2013, ce qui a amené les usagers de deux-roues motorisés à rouler davantage.

Mais ces résultats montrent surtout que la lutte contre l’insécurité routière est un combat de chaque instant et qu’il appartient à chacun de rester vigilant. A l’approche des vacances de février, la plus grande prudence s’impose à tous.

 

Télécharger le baromètre du mois de janvier 2014.

 

Source : Communiqué de Presse Sécurité Routière du 7 février 2014.