Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
11 oct. 2013

Sondage TNS Sofres : 61% des conducteurs âgés de moins de 35 ans lisent leur SMS en conduisant

Devant ce constat alarmant, véritable phénomène de société, la Sécurité routière lance une nouvelle campagne : « Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route ? ».

Aujourd’hui, plus de 24 millions de Français ont un smartphone, et ils sont près d’un tiers à l’utiliser en conduisant. Ce chiffre est à multiplier par deux lorsqu’il s’agit des moins de 35 ans.

Le smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur :

  • auditive (l’attention est détournée par ce que l’on entend),
  • visuelle (l’attention est détournée par ce que l’on voit),
  • physique (l’attention est détournée par ce que l’on fait),
  • cognitive (l’attention est détournée par des pensées).

Écrire un message en conduisant multiplie par conséquent le risque d’accident par 23 : il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes.

La nouvelle campagne de la Sécurité routière : « Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route ? » présente, pour la première fois, un film TV et des messages radios « réalistes » afin de provoquer une prise de conscience des risques liés à l’utilisation du smartphone en conduisant.

Visionnez le film :

 

Télécharger l'étude TNS Sofres, texting au volant.

Source : Communiqué de Presse Sécurité Routière du 10 octobre 2013.