Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
4 mars 2013

Mise en place des premiers "radars mobiles nouvelle génération"

Les premiers "radars mobiles de nouvelle génération" vont entrer en service à partir du 15 mars 2013 dans une vingtaine de départements.

Ces radars ont été déployés uniquement pour verbaliser les véhicules en grand excès de vitesse. Ils seront placés à bord d'un véhicule banalisé et seront capables tout en roulant de photographier sans flash. Le véhicule sera donc dans la circulation et se fondra parmi les automobilistes.

A terme, ces radars auront pour vocation de remplacer les anciens.

La vitesse excessive est une cause majeure de la mortalité routière, responsable de 26% des accidents mortels en 2012, soit près de 1.000 décès. Même si depuis l'installation des radars automatiques, la vitesse moyenne des automobilistes a baissé de 10 km/h, certaines personnes n'ont pas changé pour autant leurs mauvaises habitudes tandis que d'autres ne respectent les limitations uniquement lorsque les radars sont présents. C'est pourquoi ces radars mobiles nouvelle génération ont été mis en place.

Sur ce nouveau dispositif, l'antenne radar est cachée derrière la plaque d'immatriculation du véhicule, conduit par deux officiers en uniforme.

Les premières verbalisations commenceront le 15 mars, mais dans un premier temps, seuls les véhicules qui doublent la voiture banalisée seront contrôlés. A l'été, les voitures contrôleront également la vitesse des véhicules roulant en sens inverse.

Au total, 300 véhicules équipés de ces nouveaux radars devraient être déployés d'ici à trois ans, sur un rythme de 100 par an.

Source : Article de l'AFP du 28 février 2013