Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
10 juil. 2014

Accidentalité routière : les chiffres du mois de juin peu encourageants

Le mois de juin 2014 enregistre une légère hausse de 3,8 % de la mortalité routière. Plus exactement, 304 personnes ont perdu la vie sur les routes de France pendant le mois de juin 2014, contre 293 en juin 2013. L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) annonce également une augmentation de 5,4 % du nombre de personnes hospitalisées plus de 24 heures après un accident routier. On note cependant que les chiffres des blessés et des accidents restent relativement stables (respectivement +1,2 % et -1,2 %).

Le premier semestre 2014 accuse une augmentation de la mortalité routière de 7,9 %, soit 112 tués supplémentaires par rapport à la même période en 2013. Les piétons et les cyclistes représentent 40 % de cette hausse de la mortalité routière. Il est à noter toutefois que 168 vies ont été sauvées au premier semestre 2014 par rapport à la même période en 2012.

A l’approche des départs en vacances, la sécurité routière appelle les usagers de la route à être vigilants et prudents pour éviter une nouvelle hausse. Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, annonce qu’à l’occasion du week-end prolongé du 14 juillet, près de 15 000 gendarmes et policiers seront présents, chaque jour, sur l’ensemble du réseau routier et autoroutier. Cette présence est mise en place afin de lutter contre les excès de vitesse mais aussi et surtout contre les pertes d’attention au volant provoquées par des pratiques addictives (alcool et stupéfiants) ou par l’usage du téléphone portable. Le respect des règles de priorité sera également inspecté.

Ces opérations de contrôle se poursuivront durant toute la période estivale et sur l’ensemble du territoire afin d’inciter les conducteurs à rester vigilants. La lutte contre les excès de vitesse est bien entendu maintenue avec l’utilisation des radars mobiles nouvelle génération. La consommation d’alcool et de stupéfiants sera également scrutée, particulièrement les fins de semaine aux abords des établissements de nuit.

La sécurité routière rappelle aux deux-roues motorisés de redoubler de vigilance et de porter un équipement parfaitement adapté à leurs déplacements.

 

Source : Sécurité routière