Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
8 mars 2012

Baisse "historique" de 25 % du nombre de morts sur les routes en février

En février 2012, 201 personnes sont décédées sur les routes de France, contre 269 en février 2011 ce qui correspond à 68 vies épargnées. Avec cette baisse de -25,3%, la mortalité routière de février 2012 est la plus faible mortalité mensuelle jamais enregistrée depuis l’immédiat après-guerre.

Le nombre de blessés hospitalisés recule également dans des proportions tout aussi fortes (-21,9%) : 1 527 personnes ont été hospitalisées en février 2012, alors qu’elles avaient été 1 955 en février 2011, soit 428 personnes hospitalisées en moins.

Tous les autres indicateurs du mois sont favorables : le nombre de blessés (4 674 en février 2012 contre 5 329 en février 2011) diminue de -12,3% avec 655 personnes blessées de moins. Les accidents corporels sont en baisse de -10,9% (3 804 en février 2012 contre 4 269 en février 2011, soit 465 accidents évités).

Sur les deux premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées est en diminution de -15,9% par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui correspond à près d’une centaine de vies épargnées (94). Sur 12 mois glissants (de mars 2011 à février 2012), la  mortalité routière passe pour la première fois sous la barre des 3 900 avec 3 876 personnes tuées.

Ces chiffres viennent confirmer une amélioration de la sécurité et des comportements sur les routes amorcée dès juillet dernier. Cela montre, une fois encore, qu’il n’y pas de palier dans la  lutte contre l’insécurité routière. La mobilisation des forces de l’ordre et un sens de responsabilité grandissant des usagers de la route face aux conduites à risques contribuent à accentuer la sécurité sur nos routes.

Télécharger le baromètre de février 2012.

Source : Communiqué de presse Sécurité Routière du 7 mars 2012.