Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
9 févr. 2012

Baisse de la mortalité routière en janvier 2012 (-8,0%)

En janvier 2012, 298 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, contre 324 en janvier 2011, soit une baisse de -8,0%, ce qui correspond à 26 vies épargnées.

Le nombre de personnes blessées hospitalisées diminue dans les mêmes proportions (-7,7%) : 1 945 personnes ont été hospitalisées en janvier 2012. Comparé au mois de janvier 2011, cela représente 162 hospitalisations en moins.

Le nombre d’accidents corporels, qui s’élève à 4 875 en janvier 2012, est en légère augmentation de +0,4%, soit 20 de plus qu’en janvier 2011. Le nombre de blessés légers est également en hausse (+0,2%). 5 960 personnes ont été blessées en janvier 2012, soit 13 de plus qu’en janvier 2011.

L’analyse de ces résultats en année glissante (total sur 12 mois de décembre 2011 à janvier 2012) confirme une baisse durable de l’accidentalité routière. Sur les 12 derniers mois comparés à la même période un an auparavant, le nombre de personnes tuées est en diminution de -2,4%, ce qui correspond à près d’une centaine de vies sauvées (99). Pour le cinquième mois consécutif, la mortalité routière reste sous la barre symbolique des 4 000 morts en année glissante. Toujours sur les 12 mois glissants, tous les indicateurs sont à la baisse : accidents corporels (-3,5%), blessés hospitalisés (-7,2%) et blessés légers (-4,4%).

Ces résultats, globalement encourageants, montrent qu’il n’ y a pas de pallier infranchissable, ni de fatalité aux morts sur la route. Nous devons tous rester mobilisés pour une route toujours plus sûre.

Télécharger le baromètre de janvier 2012.

Pour plus d’informations : www.securite-routiere.gouv.fr

Source : Communiqué de presse Sécurité Routière du 6 février 2012.