Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.

Formation ASR

Formation ASR : Pour quoi ? Pour qui ?

La formation ASR (Attestation de sécurité routière) a un objectif premier : permettre aux jeunes de connaitre les règles fondamentales de la sécurité routière. L'obtention de cette attestation est obligatoire depuis le 1er janvier 2004. Permettant de passer les permis de conduire voiture et moto, cette attestation est délivrée suite à une formation théorique. Elle permet également de passer le BSR (Brevet de sécurité routière). Contrairement à l'ASSR (Attestation scolaire de sécurité routière), l'ASR est préparée de façon individuelle dans un centre de formation, et non au sein d'un établissement scolaire.

La formation ASR s'adresse principalement aux personnes nées à partir du 1er janvier 1988 et qui n'ont pas passé l'ASSR car elles n'étaient pas scolarisées. Différentes conditions sont à respecter pour prétendre passer cette formation :
- être né après 1987,
- être âgé au minimum de 16 ans,
- ne pas être scolarisé ou être en apprentissage,
- ne pas être titulaire de l'ASSR 1 (permettant de passer le BSR) ou de l'ASSR 2 (permettant de passer un permis de conduire).

À noter que la formation ASR est gratuite et a généralement lieu deux fois dans l'année dans chaque académie.

Les thèmes abordés lors de la formation ASR

À l’issue de la formation ASR, les candidats passent une épreuve permettant d’obtenir l’attestation de sécurité routière. Celle-ci se déroule au sein d'un centre d'examen. Elle dure une heure et se constitue de 20 questions à choix multiples (QCM). Des images animées passent à l'écran et le candidat doit faire son choix entre les différentes propositions de réponse. L'ensemble des questions porte sur les règles fondamentales de sécurité routière. Tour à tour, le candidat peut avoir à se placer dans la peau d'un conducteur de voiture, d'un piéton ou encore d'un cycliste. Parmi les thèmes abordés, qui sont étudiés au préalable durant la formation ASR, on retrouve :
- les règles élémentaires de circulation des voitures,
- les règles qui s'appliquent à la circulation des deux-roues (moto, vélo, etc.),
- les règles concernant la circulation des piétons,
- l'ensemble des règles de priorité sur la route,
- la compréhension de la signalisation routière,
- les notions de vitesse,
- le temps de réaction nécessaire au volant,
- les effets d'une consommation de médicaments, d'alcool et de drogues,
- les différents moyens de protection,
- la visibilité au volant,
- l'état d'usure des pneumatiques.

Pour obtenir son attestation de sécurité routière, le candidat doit obtenir au moins 10 bonnes réponses sur 20 lors de l'examen. Dans le cas contraire, il a la possibilité de repasser l'épreuve ultérieurement. À la suite de la formation ASR au sein d’un centre ECF, le candidat a la possibilité de préparer d’autres examens dans le cas de l’obtention de l’attestation. Selon son profil, il pourra passer le BSR, le permis voiture ou encore le permis moto. Le réseau ECF, c'est 1 180 agences et points relais répartis sur 975 villes en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, 4 000 personnes au service de la sécurité routière et des formations routières.  

Partager