Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
20 déc. 2013

Une nouvelle campagne pour empêcher vraiment quelqu’un qui a trop bu de prendre la route

A l'occasion des fêtes de fin d’année, la Sécurité Routière lance une nouvelle campagne pour empêcher vraiment quelqu’un qui a trop bu de prendre la route.

Pour la première fois, la Sécurité routière interroge directement les consciences et incite à l'action : face à celui qui a perdu sa faculté de discernement à cause de l'alcool, il n'y a pas d'autre choix que d'agir à sa place.

Sur les routes, un conducteur excessivement alcoolisé [1] est en cause dans un accident mortel sur trois. Les dangers d'une conduite sous l'emprise de l'alcool sont connus : grisé par un effet désinhibant, le conducteur multiplie les comportements à risque (excès de vitesse, oubli d'attacher sa ceinture de sécurité, réflexes amoindris, somnolence...) et provoque des drames. Face à cette perte de discernement, c'est donc aux proches, à l'entourage, d'intervenir pour l'empêcher de reprendre la route.

Pour provoquer cette prise de conscience, pour faire de l'alcool au volant un sujet de responsabilité collective, la Sécurité routière lance, à l'occasion des fêtes de fin d'année, un nouveau film publicitaire « Le choix ». Il retrace l'histoire d'un dialogue intérieur, d'une hésitation, celle qu'ont connu nombre d'entre nous, au moment d'intervenir ou pas auprès d'un ami manifestement trop alcoolisé.

Visionnez le film « Le choix » :

 

Cette nouvelle campagne s'accompagne également de la diffusion de nouveaux spots radio et d'un dispositif digital. Par ailleurs, RTL et RMC diffusent les mardi 24, mercredi 25, lundi 30 et mardi 31 décembre des messages de sécurité routière portés par les animateurs de ces deux stations : Julien Courbet et Flavie Flament sur RTL ; Eric Brunet sur RMC.

[1] Alcoolémie supérieure à 0,5 g/l dans le sang.Source : Communiqué de presse Sécurité Routière du 19 décembre 2013.

 

Source : Communiqué de Presse Sécurité Routière du 19 décembre 2013.