Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
Panne ou accident

Comment remplir un constat amiable ?

Le constat amiable est un document officiel qui sert à déterminer les responsabilités de chaque conducteur suite à un accident matériel. Il est fortement conseillé de bien le remplir car toute erreur peut impacter la gestion du sinistre, votre bonus et le montant de l'indemnisation. L'accident étant propice à la panique et donc aux erreurs, voici quelques conseils pour vous aider à bien rédiger votre constat.

  • Vous devez remplir le constat amiable sur place, le jour de l’accident.
  • Utilisez un seul et même constat amiable pour deux véhicules. Peu importe qui le fournit, il y aura un exemplaire pour tout le monde. Si plusieurs véhicules sont impliqués dans l’accident, établissez un constat avec chacun des conducteurs des véhicules entrés en collision avec le vôtre.
  • Munissez-vous de votre permis de conduire et de votre attestation d’assurance. Si l'autre conducteur ne possède pas les papiers du véhicule, sachez que les renseignements nécessaires figurent sur la vignette assurance du pare-brise.
  • Prenez le temps de lire les informations présentes sur le constat, remplissez-le soigneusement et dans sa totalité : la moindre erreur de déclaration pourrait à tort vous rendre responsable de l’accident.
  • Écrivez de façon claire et lisible, de préférence au stylo bille, afin de faciliter le traitement de votre déclaration.
  • Le constat est un document européen. Si vous avez un accident à l’étranger, vous pouvez établir votre constat dans votre langue maternelle.
  • S’il y a des témoins, relevez leur nom et leurs coordonnées.
  • Veillez à ce qu’il y ait les signatures de chacun des conducteurs. Attention : la signature du constat amiable vous engage sur l’ensemble des indications qu’il comporte, y compris celles qui concernent l’autre conducteur.
  • Ne refusez jamais de remplir un constat. Si vous n’êtes pas d’accord avec la partie adverse, indiquez votre désaccord dans la rubrique « mes observations ».
  • Si la partie adverse ne veut pas remplir de constat, notez sa plaque d’immatriculation, essayez de trouver des témoins et portez plainte.
  • Si vous disposez d’un appareil photo, n’hésitez pas à photographier les véhicules en situation avec leur plaque d’immatriculation, une vue générale de l’accident et les dégâts occasionnés sur votre véhicule.
  • Adressez le tout à l’assureur sous 5 jours.
  • En cas de doute, consultez votre assureur, il vous indiquera comment gérer au mieux vos intérêts.
  • Enfin, pour ne pas être dépourvu en cas d’accident, conservez en permanence dans votre boîte à gants au moins un constat amiable (votre assureur vous les remettra gracieusement) et un stylo.
Partager