Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.
Les deux et trois-roues

Conduire en groupe

Limiter les risques liés au groupe

Il convient d’être particulièrement vigilant :

  • Au maintien des distances de sécurité, une chute ou une mauvaise négociation de trajectoire de l’un pouvant entraîner des effets en chaine ;
  • A tout changement de « ligne » : bien rester à sa place au sein du groupe, sans surprendre ni par des accélérations ni par des changements d’axes non prévisibles des autres membres du groupe ;
  • Et bien entendu : feux et clignotants sans faille !

La circulation en quinconce

Cette disposition - sur laquelle il faut se mettre d’accord au départ - permet à la fois d’optimiser la visibilité de chacun des conducteurs du groupe tout en rendant chacun bien visible de l’autre.

Attention à « l’effet de groupe »

La plupart des déplacements en groupe sont affaire de plaisir, d’amitié et de passions partagées. 

Il convient donc de se montrer collectivement très attentifs à ne pas « gâcher la fête »… Quelques rappels pour que cette convivialité ne soit pas génératrice de risques :

  • Repérer les différences de niveaux et d’expérience des différents motards constituant le groupe. Ne jamais placer une personne du groupe en situation de « forcer » ou dépasser ses limites ;
  • S’interdire (et interdire aux autres !) toute démonstration de puissance et autre excès d’habileté… le plaisir d’être ensemble n’est pas dans la performance ni dans le défi face aux dangers ;
  • Être vigilant sur les fautes de conduite inhérentes à la distraction : discussions, observation de l’autre, prise de distance inconsciente avec les dangers, etc.

Source : www.securite-routiere.gouv.fr

Partager