Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.

Cariste d’entrepôt

Son rôle

Le cariste d'entrepôt déplace des marchandises en sécurité lors des opérations de stockage/déstockage et chargement/déchargement de véhicules au moyen d’un chariot élévateur de catégories 3 ou 5. Ces opérations visent à préserver et ranger les marchandises et à les mettre à disposition d'autres utilisateurs (préparateurs de commandes, autres caristes...).

Le cariste d'entrepôt travaille sous la responsabilité d'un chef d'équipe et réalise les opérations de manière autonome.

Il contrôle l'état des marchandises et les espaces alloués et transmet les données correspondantes par un système d'information informatisé en identifiant les anomalies, pannes, avaries et risques divers.

Il maintient le matériel en fonctionnement et veille à l'état de sa zone de déplacement en effectuant les contrôles et l'entretien courant des engins et des matériels.

Le cariste d’entrepôt doit respecter les règles d’hygiène et de sécurité, les procédures qualité et répondre à des impératifs de délais.

Qualités requises

Organisation, précision, réactivité et endurance physique sont des qualités nécessaires pour respecter les délais de livraison, manipuler et ranger les marchandises avec soin et méthode.

Lieu d’exercice

L'emploi de cariste d'entrepôt existe dans tous les secteurs nécessitant le stockage en entrepôt : entreprises industrielles ou commerciales, plates-formes logistiques, prestataires logistiques, répartiteurs. Le cariste d'entrepôt travaille essentiellement en équipe (autres caristes, préparateurs, manutentionnaires…) sur une zone d'évolution délimitée.

Formations/diplômes dispensés par ECF

Le métier de cariste d’entrepôt est accessible en choisissant l’une des deux possibilités suivantes :

1. En suivant une formation qualifiante :

2. En suivant seulement une formation obligatoire pour conduire un chariot de manutention à conducteur porté de catégories 3 et 5 :

La réglementation prévoit une formation adéquate des conducteurs et l’obligation pour l’employeur de délivrer une autorisation de conduite après un examen d’aptitude médicale réalisé par le médecin du travail, une évaluation (contrôle de connaissances et du savoir-faire du conducteur pour la conduite en sécurité), une connaissance des lieux et des instructions à respecter sur le ou les sites d’utilisation.

La CNAM (Caisse nationale de l’assurance maladie) recommande la possession du Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (CACES®) de la catégorie d'engin à conduire.

ECF forme et évalue les conducteurs de chariot de manutention à conducteur porté :

Les CACES® sont à recycler tous les 5 ans :

Évolutions possibles

Autres intitulés du métier

  • Cariste pointeur 
  • Cariste grande hauteur 
  • Conducteur d'engin de manutention à conducteur porté 
  • Agent de quai
Partager