Enseignant de la conduite et de la sécurité routière

Le rôle du moniteur d'auto-école

Devenir moniteur d’auto-école demande un grand sens de l’adaptation pour alterner les différentes tâches qui ponctue une journée de travail classique. Accueil, administration, organisation du planning pour les leçons de code, inscription aux examens du permis de conduire, dispense des cours théoriques (enseignement du code de la route) et pratiques (leçons de conduite) de manière collective ou individuelle, évaluation de la progression de l’élève.... Autant d’activités qui exigent des compétences particulières.

Le moniteur est le garant d’un bon apprentissage de la conduite. Il joue un rôle éducatif capital en sensibilisant le futur conducteur aux comportements à risque, en l’incitant à la prudence et au civisme.

Qualités requises : moniteur d'auto-école, un métier à l'écoute des élèves

Difficile de réussir dans ce métier sans un sens aigu de la pédagogie : un enseignant de la conduite et de la sécurité routière doit parvenir à transmettre un savoir et à se faire respecter, tout en mettant les élèves en confiance.

Le civisme, la sécurité et la prudence sont ses maîtres mots. Des qualités relationnelles, de diplomatie, de maîtrise de soi et de patience ainsi qu’une grande capacité d’adaptation se révèlent également indispensables

Les troubles de l'élocution, les problèmes circulatoires et les maladies de la colonne vertébrale sont autant de contre-indications à l'exercice de cette activité, qui requiert une grande résistance physique et nerveuse.

Lieux et conditions d’exercice

La plus grande partie de son temps, l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière se trouve sur la route, au volant d’un véhicule. Le reste du temps, il travaille dans les locaux de l’école de conduite.

L’enseignant est également amené à participer à des actions de prévention routière. En collaboration avec les acteurs institutionnels de la sécurité routière, il peut intervenir dans les écoles et en milieu extrascolaire.

Formations dispensées par ECF pour devenir moniteur d'auto-école

Pour exercer le métier d'enseignant de la conduite et de la sécurité routière, il faut :

Il est également possible en tant que moniteur d’envisager certaines spécificités. Pour enseigner la conduite des deux-roues ou des poids lourds, il faut en plus être titulaire du permis A (moto) et du BEPECASER mention deux roues et/ou du permis de conduire D, E, C et du BEPECASER mention groupe lourd :

Évolutions possibles du métier

Vous pouvez évoluer vers la formation des moniteurs d’auto-école, la gestion de votre propre auto-école ou devenir inspecteur du permis de conduire :

Autres intitulés du métier de moniteur d'auto-école

  • Formateur
  • Enseignant de la conduite et de la sécurité routière
Partager