Réouverture progressive de nos agences et centres de formation à partir du 11 mai 2020 dans le respect des règles sanitaires.
En savoir plus.

Dirigeant d’école de conduite

Son rôle

Le dirigeant d’école(s) de conduite dirige une ou plusieurs structures, coordonne une équipe, effectue le suivi administratif (agrément, immatriculation, dossier d’inscription à l’examen…) et comptable, le tout dans un objectif de rentabilité et de qualité de service.

Il joue un rôle éducatif capital en sensibilisant le futur conducteur aux comportements à risque, en l’incitant à la prudence, au civisme et au respect des réglementations.

Qualités requises

Des qualités de management, de gestion et d’organisation sont nécessaires pour réussir dans ce métier. Une parfaite connaissance de la réglementation de l’enseignement de la conduite, des permis de conduire et du code de la route est également indispensable.

Lieux et conditions d’exercice

Ce métier s’exerce au sein d’écoles de conduite ou de centres de formations professionnelles en contact avec les salariés, les clients et les fournisseurs.

Formations dispensées par ECF

Pour ouvrir une école de conduite il faut obligatoirement suivre une formation d’exploitant d’école de conduite et ainsi obtenir une capacité de gestion d’école de conduite. 

Il faut être également titulaire d’un agrément. La demande d’agrément se fait auprès de la préfecture de la région.

Tous les 5 ans, le dirigeant d’école de conduite doit renouveler son agrément. Pour ce faire, il doit suivre un stage de réactualisation des connaissances, appelé formation continue des exploitants des écoles de conduite.

Évolutions possibles

  • Inspecteur du permis de conduire

Autres intitulés du métier

  • Dirigeant d’auto-écoles/centre de formation
  • Exploitant d’école de conduite/centre de formation
  • Responsable d’école de conduite/centre de formation
Partager