Conducteur de grues mobiles

Son rôle

La principale mission du conducteur de grues mobiles est l’approvisionnement et l’alimentation en matériaux des différentes équipes intervenant sur un site (chantier, port, industrie…), avec lesquelles il communique par radio. Mais il peut aussi intervenir sur des missions nécessitant l'élévation de personnes à très grande hauteur lorsque sa grue dispose des équipements le permettant.

Il doit également positionner et déployer l’engin sur le site, vérifier son fonctionnement, contrôler les poids de chargement qu’il peut supporter.

Responsable de l’entretien de sa machine, il doit toujours garder à l’esprit que le bon fonctionnement de sa grue est indispensable pour garantir la sécurité de tous sur le site d’intervention.

Les différentes catégories d’engins

Les différences de conduite des grues mobiles sont liées à leur mode de déplacement : routier (classification 1) ou non routier (classification 2).
Elles sont également liées à leur type d’équipement : treillis (type A), télescopiques (type B) ou spéciales (type C).

Les grues mobiles sont donc classées en 5 catégories

  • Catégorie 1A : grue treillis automotrice
  • Catégorie 1B : grue télescopique sur porteur ou grue télescopique automotrice
  • Catégorie 2A : grue treillis sur chenilles
  • Catégorie 2B : grue télescopique sur chenilles
  • Catégorie 2C : grue treillis sur rails

Qualités requises

La prudence et la sécurité sont les maîtres mots de ce métier car il présente de nombreux risques pour le conducteur de grues mobiles lui-même et pour les autres.

Le conducteur de grues mobiles doit avoir une excellente vue, ne pas être sujet au vertige, faire preuve de sang-froid et d’une parfaite maîtrise de soi. Rapidité de réflexe, d’appréciation des faits et d’actions sont indispensables à l’exercice de ce métier. Le conducteur de grue mobile peut être amené à prendre des décisions en urgence. La connaissance du milieu professionnel (chantier, port, industrie) est un atout supplémentaire pour le recruteur.

Lieu et conditions d’exercice

Le métier de conducteur de grues mobiles s’exerce sur les chantiers (industrie, bâtiment, travaux publics), sur un quai ou en entrepôt. Pour tous les conducteurs de grues, la fréquence, la durée et la distance des déplacements dépendent de la localisation des chantiers.

Formations dispensés par ECF

Les engins de manutention et levage sont à l’origine de nombreux accidents du travail. C’est dans ce contexte que la réglementation prévoit une formation adéquate des conducteurs et l’obligation pour le chef d’entreprise de délivrer une autorisation de conduite après un examen d’aptitude médicale réalisé par le médecin du travail, un contrôle de connaissances et du savoir-faire du conducteur pour la conduite en sécurité, une connaissance des lieux et des instructions à respecter sur le ou les sites d’utilisation.
En plus de ces obligations réglementaires, la CNAM (Caisse nationale de l’assurance maladie) recommande la possession du Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (CACES®) de la catégorie d'engin à conduire. Le CACES® R 383m reconnaît l’aptitude d’un opérateur à conduire un engin en toute sécurité.

ECF forme et évalue les conducteurs de grues mobiles sur toutes les catégories existantes :

Les CACES® grues mobiles sont à recycler tous les 5 ans :

Évolutions possibles

Partager